conseils couches lavables


le séchage

Rien de sorcier, soit à l’air livre, soit au sèche-linge, banal quoi!

2 règles de base:
– tout ce qui est imperméable ne vas pas au sèche-linge: les TE1, les culottes…
– plus la matière est absorbante, plus elle mettra de temps à sécher

donc au sèche linge:
– les classiques
– les inserts des TE2
– les boosters
– les voiles de protection quand ils sont épais (ça les use un peu plus vite, mais ils sortent plus souple, ça se discute du coup)

à l’air libre:
– les TE1 (certaines tolèrent le sèche linge mais ça doit rester exceptionnel)
– les culottes imperméables

Astuce économie:
– pour des inserts plus doux (le chanvre par ex est très rêche si il sèche à l’ai libre)
– si vous préférez vous passer du sèche-linge
→ vous pouvez le passer au sèche linge juste 10 min pour l’adoucir quand il est sec, ça coûte moins cher


le lavage

Pour bien entretenir vous couches lavables (enfin celles de votre bébé!), plusieurs étapes, hyper simples!

Rinçage en machine à laver:
– vous vider le seau, ou le sac imperméable dans la machine (le sac peut y faire un tour aussi d’ailleurs!)
– lancer le petit cycle rinçage, qui dure être 20 et 40 min selon les machines
→ ça permet de rincer pipi et caca, vos couches sont presque propres, enfin le travail est bien avancé

cycle long, 40°:
– vous pouvez compléter votre machine avec le linge « normal », ou alors serviettes de toilettes et torchons ou draps si vous ne voulez pas y mettre vos fringues
– ajouter votre lessive (une liste par ici)
– lancez la machine à 40° en cycle long, qui dure au minimum 2h, les petits cycles qui dure 1h15 ne restent pas assez longtemps à 40° pour éliminer efficacement les bactéries.

Si toutefois vous devez laver à la main:
– lavez immédiatement, ça sera bien plus simple!


le stockage des couches sales

bébé a fait caca, ou juste pipi, et le moment est venu de le changer… Mais une couche lavable, on la met pas dans la poubelle, on en fait quoi alors?

La couche lavable a besoin d’un peu d’équipement et d’organisation quand même. Il faut la stocker correctement, pendant 2 voir 3 jours, et empêcher les bactéries de se développer. donc impérativement un lieu de stockage propre et sain, et un désinfectant!

Pour le quotidien à la maison, il vous faudra:
– un seau : facile à nettoyer, oubliez le seau carré design plein de recoins, c’est super pénible 🙁 préférez un seau où l’éponge passe facilement partout, parce qu’il faudra le laver régulièrement. Il lui faut un couvercle, cependant perso je ne le fermais que rarement (il restait entrouvert la plus part du temps, sauf quand on avait du monde, par respect pour eux), l’odeur de l’urine s’estompe très vite quand elle n’est pas enfermée, alors que le seau fermé pique le nez à l’ouverture!
– un sac imperméable de grande taille peut remplacer le seau. a fermeture éclair ou à pression, c’est vous qui voyez.

Pour le sac à langer:
– prévoyez un sac imperméable de petite ou moyenne taille, on fonction de la durée de la sortie.

Pour désinfecter, plusieurs solutions:
– le tea tree: la plus antibactérienne des huiles essentielles! on en dépose 3-4 gouttes sur un mouchoir en tissus ou sur une lingette lavable, au fond du seau ou du sac. autant en hiver mes 3–4 gouttes durent jusqu’au lavage, autant en été par forte chaleur, je met un mouchoir par jour (oui oui, les bactéries me font peur, j’assume totalement!).
– le spray désinfectant, type néobulle, 2 pshitt sur chaque couches avant de « jeter » dans le seau ou le sac, et c’est parti! c’était ma solution sac à langer et vacances. Et puis ça désinfecte pas que les couches, s’est toujours pratique à avoir sous la main!

Combien de temps on stocke?
2, 3 jours maxi. Plus longtemps, les bactéries risquent de se développer, on ne joue pas avec ça. Par forte chaleur je limite à 2 jours…

Comment on stocke:
Dès qu’on retire la couche, on la démonte de suite. C’est à dire qu’on va séparer les inserts, la culotte, rabattre les velcros, comme ça c’est prêt à laver, on n’a pas à y retoucher.
Pas de stockage dans l’eau surtout, ça aide les bactéries à proliférer ..
Si il faut rincer la couche (débordement de caca par exemple), soit on la laisse temporairement sur le bord de la baignoire ou  du lavabo, soit on peut la mettre dans le seau avec les autres si on sait qu’on va lancer la machine le jour même.

étape suivante: le lavage!