Bébé Souleil


Le mei tai de chez bébé souleil

Mon choix de maman:

Mon bébé souleil est mon tout premier mei tai.

Acheté à l’époque d’occasion sur un gros coup de cœur, j’ai adoré le style, les motifs, sa couleur…

A l’époque, je cherchais désespérément quelque chose pour installer rapidement Tifaine dans le dos, la retirer aussi vite en cas de vomis (et oui les joies du bébé rgo grrr), et surtout qui soit léger pour l’été à venir. Ce mei tai tombait à pic, il était beau, original, le pied.

A réception, 1er crach test dans les rayons de leroy merlin pour choisir la future cuisine, seule avec mini et ma 6 ans, sortie qui a duré au moins 2h. Demoiselle portée uniquement devant pour un 1er essai je suis restée plutôt raisonnable, surtout que c’était ma grande qui avait l’habitude de me seconder pour le dos, moins confiance en ma deuz, et puis bon, sortie en public, grand magasin, vomis envisageables…brefs restons raisonnable, portage devant c’est déjà bien !

Retour à la maison en mode méga blasée, le truc insupportable, mal au dos d’enfer, les bretelles croisées sous ses fesses font mal aux côtes, la demoiselle n’a pas du tout aimé puisque maman n’etait pas bien…bref, la cata, elle a fini dans mes bras tellement j’en pouvais plus 🙁

Infos prises sur forums et groupes fb, je n’étais pas douée, je nouais les pans en passant contre moi sans passer dans le creux de ses genoux. Façon de porter en mei tai qui conviens à certaines mamans, mais à priori ma morphologie ne me le permet pas… Du coup forcément c’était pas confortable. J’ai mieux compris tout ça bien plus tard grâce à Emmanuelle 😉

Essai suivant le lendemain (bah oui on se laisse pas démonter par un échec nous!), ouf, le pied, que du bonheur, même une sieste pour l’ocaz, ça y est le mei tai est notre ami pour les mois à venir 🙂 S’en sont suivis de bons et heureux moments de portage devant, dos, et hanche en toutes conditions, et une petite demoiselle qui savoure ces bons moments de partage!

Ses caractéristiques maintenant (infos issues du site du fabriquant)

Le Mei Tai est le porte bébé traditionnel chinois. Il permet de porter un bébé dès la naissance (3.5kg) et jusqu’à 3 ans ou plus (poids maximal 18kg), devant, sur la hanche ou dans le dos.

  • Il est très simple à utiliser, sans nouages complexes à apprendre. Il est très confortable avec ses bretelles larges et rembourrées.
  • La coupe spéciale de l’assise assure le confort des petits bébés : ses côtés sont échancrés pour laisser passer les petites jambes, et sa forme légèrement en creux permet au bébé de s’installer avec le dos bien arrondi, en position physiologique.
  • Très polyvalent, il accompagnera votre enfant jusqu’à ses 3 ans environ, de simples astuces de nouages permettent d’adapter le portage à l’âge de l’enfant.
  • Idéal pour le portage dans le dos : votre bébé peut être placé bien haut et voir par-dessus votre épaule. Très pratique, un repose tête, réglable facilement par deux liens, permet de soutenir la tête de l’enfant quand il dort.
  • Pour faciliter le dénouage, les extrémités des bretelles et de la ceinture sont différenciées.
  • Le mei tai est livré avec une notice complète et illustrée.

Fait avec beaucoup de soin en toile souple et épaisse 100% coton labellisé OKO TEXT, lavage en machine 30°. Taille unique. Conforme aux exigences de sécurité.

Mon avis de monitrice

J’ai maintenant 2 modèles de chez bébé souleil, le violet et le cashmere gris, et surtout du recul sur ce type de portage.

Mon 1er était à bretelles rembourrées, le second non rembourrées (et j’ai même le mini 2éme pour les poupons de mes filles). J’avais lu que le tissus avait changé, et en effet, le second est très différent, bien que les 2 me conviennent. Ils sont en toile souple et épaisse comme précisé sur le site, rien à voir avec le sergé croisé de ling ling ou coté cœur que j’aime tant, mais très agréable quand même.

C’est un portage bien différent, loin du confort du sergé croisé qui peut se rapprocher du réglage d’une écharpe, mais malgré tout très chouette, bien plus rapide à installer. Et oui, pas de bretelles déplorables, juste un nœud sous les fesses et hop c’est parti. La ceinture est à nouer mais est quand même assez courte, donc pas de fantaisie possible, on noue à la taille et c’est tout. Les bretelles (rembourrées ou non) sont assez longues, mais pareil, pas franchement de fantaisies possibles. La version rembourrée ne permet pas de finition poitrine, et la version simple est de toute façon assez épaisse, la finition poitrine n’est pas confortable à mon goût. Perso je noue toujours devant avec celui-ci, donc sous ses fesses quand ma puce est portée devant, et je croise en dessus dessous quand elle est dans mon dos.

C’est mon portage simple et rapide, celui qu’on sort quand on a envie de sortir de l’ordinaire, ou d’assortir à certaines fringues 🙂 oui ok, c’est un luxe que je peux me permettre, vive le statut de monitrice!

Mon bémol concernant le portage de nourrissons, comme précisé dans les caractéristiques du fabricant. Ok, sa forme légèrement en creux, c’est très chouette pour favoriser le petit dos arrondi. De là à y installer un nourrisson: non, il ne faut pas exagérer. Le site vous montre des photos de tout petit installé les pieds dans le mei tai, et là je dis non non non ! Pas du tout physio, pas confortable non plus. Le tablier est trop large pour respecter l’écartement naturel du bassin d’un tout petit, et l’installer en assis à l’intérieur du tablier, c’est lui permettre de prendre appui sur le tablier, hors de question!

Mon conseil si vous souhaitez l’utiliser un peu avant que bébé sache attraper ses pieds tout seul (quand je dis un peu avant, c’est pas un nourrisson, ou vers 2 mois, c’est plutôt un bébé déjà bien éveillé avec une jolie ouverture de bassin, vers 4-5 mois, qui est proche d’atteindre la largeur du tablier): réduisez la largeur du tablier de façon artisanale, avec un bout de ficelle de cuisine par exemple. Pour la hauteur, rien de plus simple, il suffit de faire faire un tour ou 2 sur elle-même à la ceinture. Si bébé est trop enfoui dans le tablier, vous pouvez aussi passer les bretelles sous vos bras et revenir sur vos épaules en ayant croisé dans votre dos, puis nouage sous les fesses.

Pour résumer

les +:

– très beau, finitions de qualité

– simple et rapide à utiliser

– son prix, 79€ pour le modèle le plus simple, un budget qui commence à être conséquent pour certaines bourses et pas les temps qui courent, tout a fait justifier vu le travail fourni. Ca devient abordable d’occasion du coup.

les -:

– ceinture très courte à mon goût, des mamans en atelier sont vraiment juste pour nouer la ceinture, et pourtant faisant des tailles plutôt courantes (42-44)

– utilisable seulement quand bébé a atteint l’ouverture de bassin nécessaire (c’est à dire 5-6 mois), contrairement à ce qui est inscrit sur le site. Ce qui en soi n’est pas un défaut, mais une maman mal informée pourrait se méprendre.

Pour conclure

Un produit que j’aime beaucoup, même il n’est pas adapté à toutes les morphologies, ce qui est bien regrettable.

Le lien du site: http://bebesouleil.fr/fr/

La page facebook: https://www.facebook.com/BebeSouleil?ref=ts&fref=ts

Bébé souleil propose aussi des bébé tubes, des bonnets style « la petite maison dans la prairie », des mini mei tai pour poupons.

Laisser un commentaire